Confiez la gestion locative à un professionnel !

17 juillet 2011

Quand on est propriétaire d’un bien que l’on veut louer ou tout simplement s’occuper pour investir et avoir une rentabilité maximale en peu de temps, et ceci quel qu’il soit (logement, parking, bureaux, maison ou local commercial), la voie de la location est usuellement immense et sinueuse, voire même impossible, et cela prend un temps considérable. Il faut admettre que la tâche n’est pas aisée, et on n’a pas forcément le temps de s’en occuper, voire même très peu de compétences dans le domaine de l’immobilier, alors à quoi bon perdre du temps dans un secteur que l’on ne connait pas, et pourquoi ne pas se concentrer dans les activités où l’on est vraiment bon.

Sauf si on est un professionnel, qui s’y connaît réellement en matière de processus légal de location, et ce n’est pas facile et demande souvent plusieurs années d’études et des diplômes. On manque de temps pour s’occuper des locataires et on ne sait pas vraiment bien comment gérer la situation face à eux, surtout les premiers, on croule sous la paperasse administrative, on se retrouve poussé d’administrer des situations délicates et impossibles à gérer et on ne comprend parfois pas grand chose à ce qui se passe juste devant nos yeux. En somme, ce n’est pas vraiment la conclusion théorique que l’on avait prévu au commencement de notre affaire, où l’on pensait que ça allait être très facile !

Toutefois heureusement la gestion locative existe ! Le modèle est naturel et incompressible : ou bien vous avez recours aux logiciels immobiliers que tout le monde connait mais qui coûtent assez cher au final et gérez vous-même votre avoir, sinon vous confiez votre actif immobilier et vos appartements en location à une autorité compétente en la matière qui se chargera à votre place voire même avec d’autres personnes (en votre nom et pour votre compte) de terminer toutes les démarches administratives, fiscales et juridiques nécessaire à la bonne tenue de votre investissement. Mais là encore, à qui s’adresser ? Quelles sont les distinctes solutions envisageables ? Comment faire son choix ? Et comment surtout ne pas se faire avoir ? Car il existe de nombreuses agences peu scrupuleuse dans ce domaine. La solution qui s’offre à vous-même, ce sont les logiciels immobiliers, mais ces derniers ne sont pas toujours forcément très fiables. Ne dit-on pas, « On n’est jamais si bien servi que par soi-même » ? Des éditeurs semblent avoir misé sur ce précepte en proposant des logiciels sécurisés qui, « en quelques clics de souris et de clavier », permettent aux particuliers et professionnels d’administrer leurs biens et de suivre les plusieurs étapes au intermédiaire d’un parfait tableau de bord bien designé : établissement des contrats et quittances et impression directement pour envoi au locataire, avec affranchissement, rappel des opérations à achever, récapitulatifs, rangement, etc. Principalement faut-il parvenir à s’en servir… De plus, même si cet outil vous simplifie les choses et la vie un temps soit peu, il n’en reste pas moins certain que votre temps est précieux, et qu’il vous coûte de l’argent, surtout si vous perdez du temps avec cette activité.

Autre issue, vous destiner à une agence institutionnelle de quartier ou à deux pas de votre domicile. Si vous choisissez cette possibilité, qui n’est pas forcément la meilleure de toutes, les avantages sont notables et peuvent rapidement donner des résultats voire une rentabilité importante : vous bénéficiez d’une gestion personnalisée plus humaine et la seule chose que vous aurez à procéder sera de fournir votre acquiescement pour que l’agence s’occupe de votre bien à votre place, et veiller à l’encaissement des loyers sur votre compte bancaire, cela n’étant en soit pas très compliqué, si bien que vous pouvez programmer une alerte en début de mois sur votre téléphone portable ou votre adresse e-mail quand vous recevez le paiement. L’inconvénient semble se faire sentir lorsque vous possédez plusieurs actifs qui ne sont pas forcément situés au même lieu, voire dans la même commune, et la gestion devient tout de suite plus compliquée. La gestion sera par la force des choses confiée à une tierce entité que vous ne connaissez peut-être pas, ce qui entraînera une multiplicité d’interlocuteurs et des charges de gestion augmentées, mais bon, vous serez tranquille, et n’aurez pas à courir dans tous les sens, tout sera géré et votre vie n’en sera que plus aisée.

De nouveaux acteurs sur Internet semblent un bon arbitrage et disposent d’une couverture nationale en offrant une solution sur-mesure pour les bailleurs d’actifs immobiliers souhaitant déléguer leur gestion locative.